samedi 6 février 2016

Espagne : Le premier magasin de philatélie ?



Philatélie Monge. Porte (22), Boters, 2, Barcelona. 

C’est José Monge Fuentefría, né à Malaga en 1864, qui a eu l'honneur d'être le premier marchand immatriculé dans la liste des contributeurs à l'administration fiscale « Barcelonesa », il se spécialise dans la vente des timbres utilisés pour les collections.
Il est classé comme l'un des pionniers de la philatélie.
En 1878, José Monge Fuentefría commence son entreprise philatélique qui est poursuivie par ses fils Peter, Aureliano et Lorenzo Monge Pineda.
Son premier magasin était situé rue Escudellers no 51 de Barcelone, passant ensuite à la Plaza del Teatro.
Aureliano Monge Pineda est devenu indépendant avec son fils Aureliano Monge Plana dans une autre rue, au 25 Tapinería près de la cathédrale. En 1948 la mise en place effective d'un style moderne déplace la boutique. Ils s’installeront à la place d’une enseigne de lingerie dans Boters au no 2, du quartier gothique. 
Le magasin sera ensuite dirigé au même lieu par la quatrième génération.
A partir du 1er septembre 2014, ils ont déménagé au no 8 dans les mêmes Boters Entlo 1ere rue.

Il faut savoir que la philatélie est née vers 1861 avec la parution du premier catalogue de timbre qui ne donnait qu'une description très succincte des timbres existants. C’est le libraire strasbourgeois Oscar Berger-Levrault qui expédie le 17 septembre à des proches collectionneurs une liste manuscrite de timbres-poste, reproduite en lithographie.
Il est considéré comme le premier catalogue de timbres-poste et du premier catalogue permettant de les classer. A l'époque, les collectionneurs procédaient par échanges ou s'adressaient, souvent sans succès, aux administrations postales étrangères afin de se procurer les timbres qui leur manquaient. Le commerce philatélique est né quasiment en même temps ; la notion de prix des timbres apparaît alors.
Couverture du Scott catalogue de 1868
couvrant les 28 premières années
d'existence des timbres.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire