lundi 23 juillet 2018

Re-gommage



On "re-gomme" souvent les très vieux timbres , car ça augmente leurs cotes , mais bien souvent la gomme "nouvelle" n'obtient jamais l'aspect de la gomme authentique , souvent craquelée et grise-jaunâtre (dû au temps), un timbre "re-gommé" présente le plus souvent des traces de gomme jusqu’au bout des dents , alors que sur un gommage authentique celui- ci s'arrête avant la fin des dents car le plus souvent la gomme "éclate " lors de l'arrachage .... hé oui, ceci dit on peut obtenir de beaux effets sur des timbres moins anciens
Falsifications
Le re-gommage est sans doute une des principales plaies de la philatélie actuelle.
La demande des collectionneurs pour des timbres avec gomme intacte n’est pas récente.
Mais les différences de prix entre les timbres avec traces de charnière et ceux qui n’en présentent pas est telle que s’est créée une industrie. Les timbres avec charnières sont achetés à bas prix, confiés à des "virtuoses" qui leur refont une virginité dorsale pour des tarifs connus et établis en fonction de la cote du timbre sans charnière. En quelques années les re-gommeurs ont fait des progrès sensibles. Ils sont capables de re-gommer des blocs, ceux des expositions de Paris en 1925, Strasbourg en 1927, Pexip en 1937, sans que les dents délimitant les timbres au centre des blocs ne montrent de trace de gomme. Parallèlement les tarifs des re-gommeurs ont baissé. De ce fait, même des timbres de valeur relativement faible sont re-gommé (je me suis laissé dire que des 0,05 blason de Lille avaient été regommé).
Les progrès des re-gommeurs sont tels qu’il est difficile à un amateur de déceler la tromperie.
Comment se prémunir contre de tels agissements ?
Ne collectionner que les timbres ayant des charnières ou des traces de charnières ?
Ne faire confiance qu’à quelques négociants, après avoir testé leurs compétences ?
Faire expertiser systématiquement tous ses achats ?
Devenir son propre expert ?
Aucune de ces démarches n’est exempte d’inconvénients.
À vous de choisir celle qui vous convient le mieux.
Il est certain que le sujet est très délicat.
Il y a peu d'intérêt à re-gommer des timbres modernes, mais par contre pour les anciens, c'est plus juteux et les techniques se sont perfectionnées.
Dans le milieu de la restauration du Timbre-Poste, pour une Semeuse, par exemple, plusieurs types de gomme vous seront proposées ...et actuellement vous pouvez trouver sous l'aile du négoce philatélique, au moins un site de restauration avec propositions et tarifs !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire